Pinson du Nord


Nom scientifique : Fringilla montifringilla
Famille : fringillidés
Taille : 15,5 cm
Poids : 23 à 39 grammes
Âge maximum : 9 ans
Survie des adultes : %


Aspect

Les pinsons du Nord (ou des Ardennes) ressemblent beaucoup aux pinsons des arbres, mais il peut facilement être différencié par ses ailes foncées avec des bandes alaires blanches, une gorge rouille et un ventre blanc, son dos gris brunâtre plus foncé, la couleur rouille orangé de sa poitrine, son bec jaunâtre et par son croupion blanc, qui est visible en vol. En hiver, le mâle a la tête et le haut du dos plus foncé. À la saison de la reproduction, la tête du mâle noircit et son dos se borde d'orange. La femelle, plus terne que le mâle, porte un dessin grisâtre sur la tête et l'orange de sa poitrine et de ses ailes sont moins prononcés.

Photographie René Hoff - Nature libre et sauvage

Comportement

Le pinson du Nord est exclusivement un visiteur de l'hiver, car il niche dans les forêts Scandinavie et du nord-est de l'Europe. Dès l'automne, les pinsons du nord fuient les rigueurs de l'hiver scandinave en direction du sud et se dispersent dans le sud de l'Europe méridionale. Le nombre d'individus migrant chaque année varie considérablement. Certaines années, ils sont peu nombreux, alors que d'autres années, on assiste à de véritables "invasions". Lorsque la nourriture vient à manquer sur leur territoire, et que sa nourriture favorite, les faînes du hêtre sont très importants dans nos régions, les pinsons migrent alors massivement.

Lorsque le sol est recouvert de neige, les pinsons du Nord adoptent une technique particulière pour accéder aux faînes tombées à terre. Avec leurs ailes semi-ouvertes, ils secouent la neige pour dégager le sol. On peut alors observer dans la neige des cavités en forme d'entonnoir qui sont les traces de ces fouilles dans la neige.

On les voit parfois dans les jardins, souvent en troupes mixtes avec d'autres pinsons, des moineaux et des bruants. Les pinsons apparaissent en grand nombre autour des mangeoires au printemps, si des chutes de neige ont lieu à cette période cruciale. Le soir ils rejoignent des dortoirs qui peuvent être situés à des dizaines de km. Avant leur départ, début avril, les mâles commencent à se parer de leur beau plumage nuptial et même à chanter.

Dortoir de Pinsons du Nord à Fontenais (Suisse)

Habitat

Comme le pinson du Nord se nourrit principalement de faînes, il sera donc plus facile à rencontrer dans les zones rurales boisées surtout de hêtres et de charmes.

Aire de répartition

Hivernant régulier un peu partout en France et en Belgique, essentiellement dans les zones boisées


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : mai à juillet
Nombre de couvaisons : 1 ou 2 couvées
Nombre d'œufs : 5 à 7 œufs de bleu à brun, tachetés ou striés de rouge
Incubation : 12 jours (femelle)

Nid : Il niche en colonies dans les forets. Dans la fourche d'un bouleau ou dans un conifère, le nid est généralement situé entre 3 et 8 mètres de hauteur. La femelle construit un nid en forme de bol, avec de l'écorce, de toiles d'araignées, de la bruyère, de la mousse et des herbes et le tapisse de plumes, de crins et de mousse.

Type de nichoir : aucun.
Envol : 13 à 14 jours.
Emancipation : 2 à 3 semaines après.
Plumage juvénile : sans.
Première nidification : un an.

Migration

Visiteur de l'hiver, il arrive en septembre-octobre et repart en avril.

Voix

Son cri, très fréquent en vol, est un doux « ghé-ghé-ghé ».

Nourriture naturelle

Les graines de hêtre, de bouleau, de frêne et d'épicéa sont l'essentiel de son alimentation, même s'il mange aussi des graines de mauvaises herbes. Il ramasse les graines sur les plantes et par terre et se nourrit également d'insectes, surtout en été.

Photographie Jules Fouarge

Mangeoires

C'est un visiteur rare, mais qui peut venir sur les mangeoires par temps très froid ou lorsque les faînes sont rares. Les pinsons du nord possèdent un plus bec puissant que celui du pinson des arbres, ce qui lui permet de décortiquer sans peine de plus grosses graines. On lui proposera des graines de tournesol, des céréales concassées, des noix hachées et des baies séchées. Il apprécie aussi les cacahuètes

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 23/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site