Rouge-queue noir


Nom scientifique : Phoenicurus ochruros
Famille : turdidés
Taille : 14 cm
Poids : 12 à 20 grammes
Âge maximum : 8 ans


Aspect

Le rouge-queue noir se distingue facilement de celui à front blanc mais les deux oiseaux ont des mœurs similaires. Ils n'ont de cesse de quêter des insectes. Ceux à front blanc préfèrent les milieux boisés alors que les noirs apprécient falaises, carrières et immeubles.

Le rouge-queue noir ressemble à un rouge-gorge, avec un plumage à dominante noire. Le mâle est noir et gris, et la femelle, gris-brun.

Il est impossible de ne pas reconnaître le mâle au moment de la reproduction: il porte une face noire, avec la gorge et la poitrine tirant vers le gris ardoise au niveau du ventre, un dos gris, des ailes foncées avec des taches blanches; sans oublier la queue rousse et rouge qui donne son nom à l'espèce. La femelle possède également cette queue rousse; le reste de son plumage est brun, mais plus foncé que celui du rouge-queue à front blanc. En hiver, le mâle ressemble davantage à la femelle.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Comportement

À l'origine, cet oiseau vivait principalement dans les régions montagneuses mais il s'est répandu dans toute l'Europe, nichant souvent dans des zones urbaines et même des sites industriels. Pendant les années qui ont suivi la Deuxième Guerre mondiale, l'espèce a colonisé les endroits détruits par les bombardements.

Infatigable, il prospecte les arbres, les bâtiments et le sol à la recherche d'insectes qu'il capture en vol. Bien qu'il vive parmi nous, il n'est pas tributaire de l'homme, cependant il ne dédaigne pas quelquefois visiter les mangeoires, où il aime trouver des miettes de pain ou des baies, surtout lorsque l'hiver est rigoureux. Il niche dans les crevasses et les cavités des rochers ou des immeubles, même sous les combles et les gouttières des bâtiments.

Habitat

Le rouge-queue noir niche partout en France et en Belgique. Hiverne parfois dans le Nord-Ouest et dans le Sud méditerranéen. Il vit dans les rochers, les vieux édifices, les sites industriels, les terrains rocailleux et les friches industrielles, les chantiers, les décharges ou les ruines.

Il peut être aperçu dans le jardin, dans les zones bâties. Il est présent aussi dans les petits villages des régions montagneuses. En plaine, on le trouve également dans les gares, les villages, les zones industrielles. En automne et en hiver, il se rend dans les zones côtières, où les mâles établissent leur territoire hivernal.

Photographie PR Meffre - La faune de mon jardin

Aire de répartition

Le rouge-queue noir est présent dans presque toute l'Europe, jusque dans le sud de la Suède. Dans le nord-ouest de l'Europe il vit dans les villes. Il niche de préférence dans le sud de l'Europe, excluant le nord des îles Britanniques.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : avril à juillet.
Nombre de couvaisons : 2 à 3 couvées.
Nombre d'œufs : 4 à 7 œufs blancs.
Incubation : 12 à 13 jours.

Nid : Le rouge-queue noir construit un nid hémisphérique à base de feuilles, d'herbes, de mousses, de fibres, tapissé de crins et de plumes, à l'abri dans des cavités ou des anfractuosités de bâtiments. Il niche souvent dans les vieux immeubles des villes, sous le toit ou dans les trous des murs. En plaine, il niche sur les falaises.

Type de nichoir :
Envol : 16 à 18 jours.
Emancipation :
Taux de survie :

Photographie PR Meffre - La faune de mon jardin

Migration

Migrateur partiel et visiteur hivernal.

Voix

Le chant du mâle aux consonances métalliques retentit souvent lorsqu'il est très haut perché, sur le faîte d'un toit ou sur une tour ou du haut d'un rocher. Son chant est un gazouillis rapide, suivi d'un son évoquant le bruit d'un grésillement.

Nourriture naturelle

Insectes, parfois attrapés en vol, ainsi que d'araignées, de vers de terre et autres petits animaux qu'il chasse au qu'il cueille dans le feuillage et sur les murs. Son alimentation végétale se compose notamment de baies et de graines.

Mangeoires

Les rouges-queues noirs fréquentent rarement les mangeoires, récupérant des déchets.

Photographie Christophe Lair - plus2photo.free.fr

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 23/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site