Organbidexka Col Libre

La chasse à la palombe : une chasse destructive

Photographie Jacques Nicolin


Le Sud-Ouest est le numéro un européen pour la concentration de chasseurs à un moment donné. 300 000 fusillots s'y rassemblent en octobre, détruisant pigeons (plus 30 % des pigeons migrateurs* sont tués chaque année dans le Sud-Ouest), alouettes, grives... et espèces protégées.

En montage, 15 000 à 20 000 postes de tir constituent une véritable barrière de feu massacrant les espèces migratrices. C'est un véritable carnage, les rapaces, les petits passereaux font également les frais de ce déchaînement de violence de la part des chasseurs de palombes.

Dans le même temps, des tonnes de plomb sont déversées dans la nature : des millions de douilles souillent le sol ; les pistes créées par les 4x4 des chasseurs dits sportifs, et les postes de tir, verrues de tôles et de planches, balafrent la montagne.

En un peu plus de 20 ans, les populations utilisant la Soule (Pays-Basque) pour traverser les Pyrénées ont été réduites de 75 % du fait d'une chasse effrénée et sans limitation.


Le 13 mai 1979, le col d'Organbidexka initialement voué à la chasse aux pigeons était loué par des ornithologues pour :

– Contester la gestion touristico-cynégétique du patrimoine pyrénéen et la dénaturation qu'elle entraîne (Routes, chalets, postes de tir).

– Protéger un col et y contester symboliquement la chasse aux migrateurs

– Etudier au cœur des Pyrénées interdites, la migration et l'impact de la chasse.



Il y a un poste tous les 50 mètres et plusieurs lignes de feu successives              Photographie Jacques Nicolin


Vingt-quatre ans plus tard, la montagne est de plus en plus saccagée par les routes goudronnées et les deux tonnes de plomb déversées chaque année, les 15 000 postes de la honte... et la population migratrice de pigeons ramiers et colombins est en très nette baisse.


Les gouvernements successifs, par leur inaction et leur volonté à vouloir satisfaire les exigences du lobby rétrograde des chasseurs, mettent à mal les efforts européens de conservation des oiseaux européens.


– Ensemble agissons et obtenons de véritables mesures de protection des oiseaux migrateurs et de leurs espaces de transit.

– La libération d'au moins 20 % des cols de migration.

– Des dates d'ouverture et de fermeture de la chasse compatibles avec les exigences de gestion des espèces.

– La liberté de circulation sur l'ensemble des crêtes du Pays-basque et ailleurs**.

– L'arrêt de l'utilisation du plomb dans les munitions ***.

– Le respect du droit des non-chasseurs.


Poste de tir à la palombe                                                             Photographie Jacques Nicolin



Textes d'après document de l'association Organbidexka Col libre


* Les chasseurs américains à force de tirer le pigeon migrateur américain ont réussi à le faire totalement disparaître de la planète. Les chasseurs pyrénéens ont déjà eux aussi réussi à exterminer complètement un mammifère, le Bouquetin des Pyrénées. Allons-nous laisser les extrémistes de la chasse s'acharner contre le pigeon ramier migrateur jusqu'à sa disparition prévisible, si rien n'est fait pour réduire la prédation de la chasse. Il faut en effet savoir qu'il existe deux types de Pigeons ramier, le sédentaire et le migrateur, qui vit dans le Nord de l'Europe. C'est le migrateur qui fait l'objet d'une chasse à outrance. D'ailleurs les chasseurs modérés, comme ceux de l'ANCER reconnaissent la fragilité de cette espèce et se sont prononcés pour une réforme de cette chasse si destructive.


** Il faut savoir que certaines communes ont pris des arrêtés pour interdire les sentiers de randonnées, et les autres activités de loisirs, comme le VTT durant le mois d'octobre afin de "permettre l'activité paisible de la chasse".


*** Voir la page sur le
saturnisme.


Notes de renvoi : Jacques Nicolin

Ornithologues sur le col lors du comptage de migrateurs                                   Photographie Jacques Nicolin


Voir la fiche sur le Pigeon ramier


Album de l'oiseau libre : Les paysages du col d'Organbidexka


Pour soutenir l'association

Organbidexka Col libre
11, rue Bourgneuf
F-64100 Bayonne

E-mail : ocl@wanadoo.fr
http://www.organbidexka.org






L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site