A  |  B  |  C  |  D  |  E  |  F  |  G  |  H  |   I  |   J   |  K  |  L  |   M  |   N  |  O  |   P  |   Q  |   R  |  S  |  T  |  U  |  V  |  W  |  X  |   Y  |  Z


Le dictionnaire des oiseaux

Jaseur boréal                                            Photographie Guy Bourderionnet

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



Race
Souvent employé comme synonyme de sous-espèce géographique au sens de race géographique. Cette subdivision de l'espèce à caractères héréditaires, représentée par un certain nombre d'individus, peut s'appliquer aux sujets d'une population montrant des caractères distinctifs,

Voir Espèce.


Raie sommitale
Marque de la tête.


Raie sourcilière
Syn : Sourcil.


Rapace
Oiseaux carnivores, à bec crochu et griffes fortes et recourbées (serres), qui chassent le jour (falconiformes) ou la nuit (strigiformes). Synonyme : oiseaux de proie.


Rectrice
Du latin rectrix, « directrice ». Grande plume rigide de la queue, de taille et de forme variables. La plupart des oiseaux possèdent 12 rectrices ; plus rarement dix, quatorze ou seize chez certains genres ou espèces.


Régne
Dans la classification, l'une des principales divisions du monde vivant : animal,végétal, champignons, protiste et monères ou bactéries.


Régulier
S'emploie surtout pour un oiseau migrateur non nicheur, dont l'apparition périodique présente une grande régularité. Dans ce sens, s'oppose à occasionnel, accidentel. Peut aussi s'employer pour un oiseau nicheur dont la reproduction est régulière dans une région ou un pays ; mais, dans ce cas, on précisera toujours « nicheur régulier ».


Relicte (aire)
Aire géographique d'une espèce réduite de nos jours à des îlots plus ou moins restreints, souvent séparés par de grandes distances. Se dit aussi d'une espèce lorsque son aire géographique de distribution, restreinte chez nous, peut être vaste ailleurs. Ne pas confondre avec relique.


Relique (aire, espèce)
Aire géographique très limitée d'une espèce réduite en nombre, ayant eu jadis (souvent aux périodes géologiques) une vaste distribution et de nombreux représentants aujourd'hui disparus. L'espèce qui occupe une telle situation est dite espèce relique.


Rémige
Du latin remex, « rameur ». Grandes plumes des ailes qui permettent à l'oiseau de voler. On distingue les rémiges primaires, fixées sur la main, qui permettent la propulsion ;,les rémiges secondaires, plus courtes et plus larges en général, fixée sur l'avant bras et les rémiges tertiaires sur l'humérus.


Rémiges primaires
Rémiges les plus externes, le plus souvent au nombre de onze.


Rémiges secondaires
Plumes latérales disposées le long du bord de fuite des ailes, entre le corps de l'oiseau et les primaires.


Rémiges tertiaires
Rémiges les plus proches du corps de l'oiseau, implantée à hauteur de l'humérus.


Reposoir
Lieu où certains oiseaux (limicoles, cormorans, rapaces) se regroupent pour se reposer. Les reposoirs traditionnels peuvent être repérés à la blancheur des fientes accumulées.


Répartition (Aire de)
Zone(s) géographique(s) où vit une espèce.


Réserve naturelle
Territoire protégé au sens de la loi sur la protection de la nature, visant la faune, la flore, les minéraux, etc. Cette zone protégée est à intérêt scientifique (secondairement culturel) et l'homme n'y intervient pas, sauf nécessité et, dans ce cas, seulement sur des bases écologiques bien étudiées. Ces réserves peuvent être restreintes (îlots de la réserve Chappellier : Sept-îles, Côtes d'Armor) ou plus vastes (Camargue, environ 10000 ha dans les Bouches-du-Rhône). Elles dépendent soit d'organismes privés de protection de la nature ou des oiseaux, soit de l'État.


Rétromigration
Voir migration inversée.


Ripisylve
Formation végétale arbusive le long d'un cours d'eau.


Rupestre
Se dit d'un oiseau qui niche dans les rochers.


Dernières modifications :