Album | Galeries | Voyages | Tanzanie | Oiseaux | Animaux | Nature | Droits photographiques


Voyage en Tanzanie

Parc national d'Arusha

Vue sur le Mont Meru                                         Photographie Jacques Nicolin


Arrivés à l’aéroport en début de nuit, nous n’avions pas pu admirer le sommet mythique du pays, le Kilimandjaro. Malheureusement, nous ne le reverrons pas non plus par la suite, car à aucun moment, nous nous en sommes suffisamment approché. Seule une observation à grande distance nous aurait permis de le découvrir, mais les conditions météo favorables n’ont jamais été au rendez-vous. Le soir de notre arrivée, nous dormons dans un logde situé sur une hauteur dominant la ville. L’hôtel au milieu des arbres abritait une chouette que malheureusement nous n’avons pas pu voir.

Le lendemain, nous quittons le lodge pour aller visiter le Parc National d’Arusha situé à une cinquantaine de km de la ville. La première partie de la journée est consacrée aux observations depuis le véhicule : Zèbres de Buschnell (parfois appelés aussi Zèbres des plaines), phacochères, rapaces, antilope et singes. Le repas de midi fut pris sur une aire officielle réservée aux pique-niques, nous permit donc de descendre du véhicule et de marcher un peu, mais sans toute fois s’éloigner trop loin et seulement dans la limite de la zone autorisée. C’est ici que nous ferons nos premières bonnes observations d’oiseaux à très courte distance Tisserin baglafecht, Ibis sacré, Gonolek d’Abyssinie, Vanneau armé, Aigle fascié, Francolin écaillé (à moins d’un mètre) ainsi que nos premiers hippopotames, mais à grande distance.

L’après-midi, nous continuons en direction des lacs Momela et de leurs milliers de Flamants nains. Vous pourrez remarquer que contrairement à son cousin européen que celui-ci nage un peu comme un canard. En fin d’après midi, nous faisons une petite randonnée dans la réserve et nous nous approchons d’un groupe de buffles, qui sont les animaux les plus dangereux d’Afrique, ceux qui sont responsables du plus grand nombre de morts chez des autochtones ou comme chez des Touristes intrépides. Sur les images vous pourrez deviner l’œil noir que ces bovins nous envoient. Durant cette escapade dans la réserve, nous sommes accompagnés par un ranger armé pour notre sécurité, car même si cette réserve n’a plus de rhinocéros ni de lions, qui ont été exterminés par la chasse intensive qui eu lieu, il y a quelques années, on peut encore croiser les pas d’un léopard. Nous avons d’ailleurs pu observer les restes de squelettes d’une proie que ce doux félin avait montée dans les branches d’un arbre.

Durant notre randonnée, nous avons aussi croisé des phacochères, des Guêpiers à front blanc, des hirondelles, plusieurs rapaces dont un Aigle martial. En fin de journée, dans la pénombre peu favorable aux prises de vue photo, nous observons notre première Ombrette africaine, connue pour faire un grand nid. Le soir, nous retournons pour une deuxième nuit dans notre Logde. Toutes les autres images de la journée sont dans l' Album des voyages sur la Tanzanie.

 



Grandes photos à télécharger
Cliquez les vignettes pour ouvrir les grandes photographies

 

Galeries du voyage
Cartes du voyage
Informations Tanzanie
Liens externes
Diaporama

 


Suivante






L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site